Dépôt numérique - propulsé par les bibliothèques
RECHERCHER

Cartographie des acteurs impliqués dans l’adaptation aux changements climatiques et le développement de la résilience à l’échelle du territoire de l’île de Montréal

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Jutras, Mathilde et Usher, Susan et Therrien, Marie-Christine (2018). Cartographie des acteurs impliqués dans l’adaptation aux changements climatiques et le développement de la résilience à l’échelle du territoire de l’île de Montréal. Rapport de recherche. École nationale d'administration publique (ENAP), Montréal.

[thumbnail of cartographie_acteurs_impliques_Therrien_20220114.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

La participation d’une organisation dans un réseau tend à augmenter sa performance, selon de nombreuses études (Provan et al., 2015; Provan, 2008). Cela est particulièrement vrai pour des problèmes complexes, comme l’adaptation aux changements climatiques (CC) et le développement de la résilience dans les villes, qui nécessitent la sollicitation d’acteurs de secteurs et domaines variés. Aux fins de ce projet, nous considérons la résilience comme la capacité d’adaptation des institutions et populations à des stress et chocs. Ceci inclut les enjeux climatiques - autant par la capacité d’appréhension des évènements météorologiques extrêmes que par les stress à long terme engendrés par les changements climatiques -, mais aussi d’autres types de questions comme le terrorisme, la pauvreté, etc. Dans les dernières années, les préoccupations face à ces enjeux ont engendré le développement de diverses initiatives prenant place sur le territoire de l’Île de Montréal. Ces initiatives sont menées par une diversité d’acteurs, liés entre eux pour de multiples raisons. Cette toile de relations crée un réseau d’acteurs, reliés par leur travail sur l’adaptation aux CC et le développement de la résilience. Nous étudions ici ce réseau. Dans la première partie de cette étude, le réseau fut observé à l’aide d’une méthode appelée « Analyse de Réseau social » (ARS), ou Social Network Analysis. Cette dernière permet de donner un portrait du réseau, et d’évaluer comment certaines caractéristiques observées sont bénéfiques ou non au développement d’un réseau fort et favorable à ses membres. Dans la deuxième partie, nous avons analysé comment une cartographie du réseau pouvait être utilisée par les membres de manière utile. Nous avons développé une méthodologie de transfert, afin qu’une ou des organisations puissent reprendre l’exercice et encourager le développement du réseau dans la direction désirée.

Type de document: Monographie de chercheur (Rapport de recherche)
Notes publiques: OURANOS. Stage MITACS. Comprend des références bibliographiques.
Déposé par: Julie Hardy
Date de dépôt: 14 janv. 2022 19:06
Dernière modification: 14 janv. 2022 19:06
URI: https://espace.enap.ca/id/eprint/325

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt