Dépôt numérique - propulsé par les bibliothèques
RECHERCHER

FAQ

Pourquoi déposer dans ESPACE ENAP?

ESPACE ENAP est enregistré comme fournisseur de données répondant aux normes de l'Open Archive Initiative Protocol for Metadata Arvesting (OAI-PMH 2.0). Son contenu est donc régulièrement moissonné par différents moteurs de recherche comme Google Scholar. Les documents sont ainsi plus visibles et contribuent à un plus grand rayonnement des auteurs (Wagner, 2010; Boczar, J., & Schmidt, L. 2022).

Comme dépôt institutionnel, Espace ENAP répond à la voie verte du libre accès qui est une réponse minimale aux exigences des organismes subventionnaires, tel que demandé par la politique des trois organismes et le plan S (FRQ).

Comment faire pour avoir mon document dans ESPACE ENAP?

Les mémoires de maîtrise et les thèses de doctorat sont déposés directement dans ESPACE ENAP, il n’y a aucune action à poser de leurs parts. Les autres membres du personnel (professeurs, chercheurs réguliers) doivent contacter Yves Brillon à la Bibliothèque de l’ENAP au campus de Montréal avec une copie de votre article. Vous devrez fournir votre consentement et avoir déjà reçu celui des coauteurs, le cas échéant.

Je suis étudiant, puis-je déposer mon article dans ESPACE ENAP?

Oui mais seulement si vous avez obtenu validation écrite de la part d'un professeur. S'il vous plaît, transmettez la validation à M. Yves Brillon de la Bibliothèque.

Puis-je publier dans une revue commerciale même si mon contenu est déjà dans ESPACE ENAP? Quel est mon droit d'auteur?

Oui. ESPACE ENAP n’est PAS un éditeur et le dépôt ne correspond PAS à une publication. Par votre dépôt, vous nous accordez une licence de diffusion non exclusive. Cela veut dire que l’auteur qui a déjà déposé est libre de publier son contenu ailleurs.

En revanche, il faut savoir que la politique de publication de certaines revues ne permet pas le dépôt de LEURS articles (dépendant des versions) sur d’autres plateformes. Vérifiez d’abord sur Sherpa Romeo.

Avant de retirer un document d’ESPACE ENAP nous vous recommandons d’abord ces actions, en ordre décroissant de priorité :

- Vérifiez d’abord la flexibilité de votre éditeur ou maison d’édition, discutez avec lui et présentez-lui, préalablement rempli, l’Addendum de l’ABRC;
- Remplacez votre document par un preprint ou postprint (voir question ci-dessous) de la version publiée chez votre éditeur ou maison d’édition;
- Déposez votre article avec période d’embargo (retirer le document, pas les métadonnées, pour une période de 6 à 12 mois);
- Déposez votre article avec période de confidentialité (retirer le document ET les métadonnées pour une période fixée par l’auteur).

Quelle version d'article déposer?

La version préférée pour le dépôt est celle qui se trouve dans la revue (soumise, acceptée, corrigée et intégrée dans la revue) mais ce n’est pas autorisé par toutes les revues. Pour vérifier, rendez-vous sur Sherpa Romeo. Voici ce qui est privilégié si la revue n'autorise pas la version publiée :

Excellent : Postprint (postpublication)

Version du document soummis à l’éditeur et accepté, avec ou sans corrections.

Bon : Preprint (prépublication)

Version du document soummis à l’éditeur, avec ou sans acceptation.

Accepté : Manuscrit

Le manuscrit est également accepté si aucun autre format n’est possible. Celui-ci consiste simplement en une version du document rédigé mais non soumis.

Processus de publication

Quelles sont les autres possibilités de la publication en libre accès?

Il existe plusieurs façons de publier en libre accès votre travail de recherche. La voie verte (le dépôt institutionnel) n’est pas la seule façon. Il y a également la voie dorée, hybride et diamant.

La voie dorée, considérée comme la meilleure dans le domaine, consiste à publier son article dans une revue intégralement libre accès.

Pour plus d’information sur les voies du libre accès, consultez une ou un bibliothécaire!

Qu'est-ce que le libre accès? Quel rapport avec ESPACE ENAP?

Il s’agit d’une alternative au marché des éditeurs commerciaux, fondé sur le profit. C’est un mouvement, intellectuel et scientifique de nature, incluant les bibliothèques, les auteurs et certaines maisons d’éditions qui souhaitent changer la façon dont on produit les connaissances aujourd’hui. Avec l’initiative de Budapest (2001), la Déclaration de Berlin (2003), la Déclaration de San Francisco (2012), l’appel d’Amsterdam (2016) et l’Appel de Jussieu (2017 -), ce mouvement a pris de l’ampleur et est aujourd’hui reconnu comme un « modèle d’affaire » valide et profitable pour les auteurs au niveau des retombées bibliométriques.

Les dépôts institutionnels, comme ESPACE ENAP, sont né de ce mouvement. À un niveau local, ils encouragent leurs chercheurs à déposer dans leur dépôt et permettent ensuite le moissonnage de ces dépôts via des protocoles informatiques sécurisés. Ces dépôts et leurs institutions contribuent ainsi à la transmission du savoir au-delà des murs opaques des fournisseurs commerciaux (Paywall), tel que le recommande déjà les organismes subventionnaires canadiens (IRSC, CSRNG, CRSH et FRQ).