Dépôt numérique - propulsé par les bibliothèques
RECHERCHER

La réforme administrative dans les pays en développement : cas de quelques pays africains francophones au Sud du Sahara

Nana, Abdoulaye (1993). La réforme administrative dans les pays en développement : cas de quelques pays africains francophones au Sud du Sahara. Mémoire. École nationale d'administration publique, 129 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

La plupart des pays francophones d'Afrique au Sud du Sahara, après avoir eu à gérer la croissance de leurs services publics, font actuellement face à une crise économique et sociale sans précédent qui perturbe leur développement.

Devant cette situation ces États, avec l'appui de l'aide internationale, essayent d'y faire face en apportant des améliorations dans le fonctionnement de leurs administrations publiques respectives.

Cette amélioration se traduit concrètement par la volonté de rendre les services publics plus performants grâce à des réformes administratives entreprises avec l'aide des agences internationales, dont le Département pour le développement économique et social de l'ONU (D.D.E.S.). Ce service, intervenant dans ces pays depuis plus de vingt ans, devrait, pensons-nous, privilégier, à l'instar d'autres agences d'exécution internationales de réforme, une façon de faire, c'est-à-dire une approche en matière de réforme administrative qui soit la plus appropriée possible par rapport au contexte des pays concernés, en vue de maximiser les chances de succès des changements à implanter.

Aussi, le but visé par ce mémoire est-il de déterminer le modèle de la réforme administrative actuellement utilisé par le D.D.E.S. dans ces pays en identifiant sa nature et son contenu d'une part et, d'autre part, son processus.

Mais pour mener à terme cette étude, il nous aura fallu au préalable formuler une hypothèse de travail. Pour ce faire, nous avons eu à déterminer d'un côté la nature des administrations publiques des pays africains francophones concernés et de l'autre, les conditions de succès de ces réformes administratives.

Nous avons ainsi réalisé que:
• les réformes administratives sont indispensables et inévitables actuellement pour les pays considérés;
• les conditions de succès de ces réformes font souvent défaut à ces pays où seule une aide internationale permet actuellement de pallier en partie ces insuffisances internes (apport en expertise et moyens matériels et financiers);
• cette aide internationale est souvent limitée dans le temps et dans l'espace et de ce fait, vise l'atteinte des objectifs concrets et mesurables dans des délais souvent courts et qui, dès lors, pourraient paraître insuffisants pour amener des changements durables au niveau des hommes et de leur culture qui semblent demander des délais plus longs.

Devant ces contraintes, nous avons pensé que vraisemblablement, les États africains opteraient pour des réformes ponctuelles et partielles aux résultats prévisibles et mesurables dans des délais courts de type structurel.

Ainsi, nous avons supposé que cette approche fut celle que le D.D.E.S. a adoptée dans sa démarche pour implanter des réformes administratives dans ces pays. Pour tester cette hypothèse, nous avons choisi comme cadre d'intervention de cette étude trois projets de réforme administrative dans trois pays francophones qui sont le Burkina Faso, la Guinée et le Mali.

Par ailleurs, pour réaliser cette étude, nous avons développé un cadre de référence et des méthodes de recherche personnalisés à partir de différents modèles recensés dans la littérature.

Notre modèle de référence a eu à intégrer l'approche systémique, le modèle d'analyse des organisations de Kast & Rosenzweig et un certain nombre de modèles de l'approche structurelle.

Au niveau des méthodes de recherche et d'analyse, nous avons privilégié l'examen et l'étude de documents pour la collecte de nos données, et, pour leur analyse, avons procédé au développement de nos propres grilles pour l'analyse du contenu et du processus des projets retenus.

Les notions principales tirées de la littérature et qui s'intègrent dans notre modèle personnalisé de grilles d'analyse sont entre autres; l'environnement, le sous-système buts et valeurs, le sous-système structure et le sous-système technologie, le sous-système psychosocial et le sous-système management.

Cette mise sur pied d'un cadre de référence et d'une méthodologie appropriée de recherche nous a permis de faire la cueillette et l'analyse des données et l'appréciation des résultats obtenus structurant, par ce fait même, notre cheminement en quatre grandes étapes pour la suite de notre travail.

Dans un premier temps, nous avons effectué des déplacements à NewYork, siège du D.D.E.S. pour la collecte des données.

Dans un deuxième temps, nous avons procédé à l'analyse des données pour dégager la nature et le contenu des projets retenus et pour identifier le processus utilisé relatif à la séquence de parcours de la réforme à travers les différents sous-systèmes internes à l'organisation.

Dans un troisième temps, nous- avons déterminé le degré de concordance entre les différentes étapes effectives des trois projets et les étapes du parcours théorique de l'approche structurelle.

Dans un quatrième temps enfin, nous avons porté l'appréciation finale sur les résultats obtenus à la lumière de nos critères d'évaluation des résultats retenus selon lesquels une approche n'est dite structurelle que lorsque le contenu et le processus tant au niveau des extrants qu'à celui des activités pris ensembles sont structurels pour l'ensemble des projets retenus.

Ainsi, les résultats obtenus n'ont validé qu'en partie notre hypothèse. En effet, les trois projets au niveau de leurs extrants (produits à livrer) sont de contenu structurel. Par contre, les activités dans ces projets présentent un contenu mitigé avec cependant une dominance relative au niveau du sous-système structure.

Au niveau du processus, les séquences de parcours effectifs de ces projets ne concordent, elles aussi, que partiellement avec celle du parcours théorique retenu.

Par conséquent, les résultats pris dans leur ensemble tant au niveau du contenu qu'à celui du processus des différents projets, ne semblent pas valider notre hypothèse.

Mais, malgré ce résultat mitigé, nous avons jugé qu'il serait utile de continuer la recherche pour déterminer la nature de l'approche du D.D.E.S. en Afrique francophone d'Afrique au Sud du Sahara, compte tenu de l'importance de son intervention et de la place qu'occupe la réforme administrative.

Car, dans toute approche comportant des avantages et des inconvénients, la connaissance de la nature d'une démarche, pourrait permettre de pallier ses insuffisances pour maximiser ses avantages escomptés.

Aussi, suggérons-nous que ce travail soit considéré comme une amorce à une étude beaucoup plus étendue pouvant déboucher sur des résultats définitifs susceptibles d'être généralisés en vue des actions appropriées à prendre dans le cadre des réformes à implanter.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Informations complémentaires: Par Abdoulaye Nana ; [sous la direction du professeur André Gingras] Comprend des références bibliographiques. Publié aussi en version imprimée. Titre de l'écran-titre (visionné le 15 décembre 2015)
Mots-clés libres: Réformes administratives; Pays en développement; Afrique francophone
Déposé par: Mme Maureen Bannon
Date de dépôt: 08 mars 2016 14:22
Dernière modification: 08 mars 2016 14:22
URI: http://espace.enap.ca/id/eprint/37

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt