Dépôt numérique - propulsé par les bibliothèques
RECHERCHER

Pouvoir discrétionnaire des acteurs de première ligne en contexte de développement : analyse des stratégies d'enseignants dans l'accessibilisation de l'éducation secondaire au Cameroun

Omgba, Jean-Fidèle (2015). Pouvoir discrétionnaire des acteurs de première ligne en contexte de développement : analyse des stratégies d'enseignants dans l'accessibilisation de l'éducation secondaire au Cameroun. Thèse. École nationale d'administration publique, 257 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB) | Prévisualisation

Résumé

Alors que les rapports, optimistes, sur l'évolution de l’éducation en Afrique se sont davantage intéressés jusqu’ici aux aspects quantitatifs, comptables et pédagogiques, cette thèse est plutôt centrée sur les facteurs humains et qualitatifs de l’accessibilisation de l’éducation secondaire au Cameroun.

Au moment où l'éducation secondaire commence à faire l'objet de plus de vulgarisation et de reconnaissance de la part des États africains et des institutions internationales partenaires, il est opportun de se pencher sur la qualité de son offre. Aussi, par une exploration empirique de leurs perceptions, actions et interactions, nous tentons de saisir, de façon inductive, la portée de l’exercice du pouvoir discrétionnaire chez les enseignants fonctionnaires du secondaire public, les facteurs qui le pré-structurent et ses répercussions sur le processus d’accessibilisation de ce niveau d’éducation en zone rurale notamment. Le contexte rural de pays en développement offre un cadre d’analyse assez particulier de politiques publiques, à cause des conditions de vie et de travail inhabituelles, ainsi que de l’éloignement des centres de décision.

Nous voulons connaître les facteurs qui influencent le travail de ces enseignants, comment ils y font face et ce que cela change dans la réalisation des objectifs visés par la politique concernée. Pour ce faire, nous avons parcouru de nombreux documents ayant trait à l'organisation et au fonctionnement de l'éducation au Cameroun, et réalisé une quarantaine d'entrevues semi-dirigées, avec des enseignants fonctionnaires, hommes et femmes, jeunes et anciens confondus et travaillant en zone rurale.

Cette recherche contribue à enrichir le bagage théorique en analyse des politiques publiques en campant la nature des stratégies des acteurs de première ligne dans la zone rurale de pays francophones d'Afrique subsaharienne, avec une structure politico-administrative assez centralisée, du moins en ce qui concerne le secteur de l'éducation secondaire. Elle dévoile également des dysfonctionnements pratiques en termes de mobilisation des ressources, humaines surtout, et ouvre par le fait même, des avenues pour un meilleur encadrement administratif, éthique et managérial des ressources affectées à l’éducation, en vue d'une meilleure gestion du pouvoir discrétionnaire des acteurs de base dans ce contexte particulier.

Type de document: Thèse (Thèse)
Informations complémentaires: Par Jean-Fidèle Omgba ; [sous la direction du professeur Martin Goyette] Comprend des références bibliographiques. Publié aussi en version imprimée. Titre de l'écran-titre (visionné le 15 décembre 2015)
Mots-clés libres: Enseignement secondaire; Québec; Cameroun; droit à l'éducation
Déposé par: Mme Maureen Bannon
Date de dépôt: 02 févr. 2016 20:41
Dernière modification: 17 août 2017 15:10
URI: http://espace.enap.ca/id/eprint/33

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt