Dépôt numérique - propulsé par les bibliothèques
RECHERCHER

La structuration des réseaux hybrides dans les systèmes publics de soins de santé : le cas du Réseau de cancérologie du Québec

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Marchand, Jean-Sébastien (2017). La structuration des réseaux hybrides dans les systèmes publics de soins de santé : le cas du Réseau de cancérologie du Québec. Thèse. École nationale d'administration publique, 190 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette thèse vise à comprendre la structuration d’un réseau hybride dans un système public de soins de santé et les facteurs contextuels qui influencent cette structuration. Deux questions de recherche sont posées : comment se structure un réseau hybride? et quels sont les facteurs contextuels qui influencent la structuration d’un réseau hybride dans un système public de soins de santé? Le cadre conceptuel de cette thèse est constitué autour de la théorie axiomatique, et emprunte à trois courants de la littérature scientifique : la gouvernementalité appliquée aux réseaux dans les systèmes de soins de santé, l’action collective des organisations et les réseaux en administration publique. Le devis méthodologique retenu est une étude de cas imbriqués sur le Réseau de cancérologie du Québec (RCQ), dans deux régions administratives. Empiriquement, la collecte de données repose sur une revue de documents (n=59; environ 4200 pages), des observations non participantes (n=19; environ 41,5 heures) et des entrevues semi-dirigées (n=28). Le développement se découpe en trois articles. Le premier, une étude de portée (scoping review) sur la gouvernementalité appliquée aux réseaux dans les systèmes de soins de santé, approfondit l’utilisation du cadre conceptuel dans le contexte à l’étude. Le deuxième, sur la structuration des réseaux hybrides, répond à la première question de recherche. Le troisième, sur les facteurs contextuels qui influencent la structuration d’un réseau hybride dans un système public de soins de santé, répond à la deuxième question de recherche. D’une part, les résultats soutiennent une synchronie entre la turbulence environnementale et (1) la multiplication des structures de coordination, (2) la création de rôles hybrides et (3) l’augmentation du pouvoir formel des autorités du réseau. D’autre part, huit facteurs contextuels semblent influencer la structuration des réseaux hybrides : taille et hétérogénéité, organisation leader légitime, distribution de ressources en vases communicants, munificence, co-gestionnaires nommés et actifs, présence de comités hybrides, présence et participation aux locus, résultats de performance visibles pour les autres acteurs. La discussion ouvre notamment sur la relation entre la possibilité de baliser la structuration de ces réseaux et la capacité à les gouverner. Les notions de création d’hybridité et de création de visibilité sont centrales dans cette structuration. Des pistes de recherche futures sont proposées en conclusion.

Type de document: Thèse (Thèse)
Informations complémentaires: Par Jean-Sébastien Marchand ; sous la direction des professeurs Jean-Louis Denis et Dominique Tremblay. Comprend des références bibliographiques. Publié aussi en version imprimée. Titre de l'écran-titre(visionné le 4 juin 2018).
Mots-clés libres: Réseaux hybrides; Système public de soins de santé; Structuration; Gouvernementalité
Déposé par: Yves Brillon
Date de dépôt: 04 juin 2018 17:16
Dernière modification: 04 juin 2018 17:16
URI: http://espace.enap.ca/id/eprint/160

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt