Dépôt numérique - propulsé par les bibliothèques
RECHERCHER

L'évaluation des effets du programme de deuxième cycle en toxicomanie de l'Université de Sherbrooke

Rousselle, Chrystian (2004). L'évaluation des effets du programme de deuxième cycle en toxicomanie de l'Université de Sherbrooke. Mémoire. École nationale d'administration publique, 225 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette étude quasi-expérimentale de type comparative fournit les résultats de l'évaluation des effets du programme de 2e cycle en toxicomanie de l'Université de Sherbrooke auprès des diplômés en milieu de travail. Ces finissants sont presque tous des intervenants actifs auprès de la nouvelle clientèle toxicomane suite à la désinstitutionnalisation partie du virage ambulatoire. La description du contexte de la désinstitutionnalisation, ainsi que les conséquences du virage ambulatoire auprès de la clientèle toxicomane ayant des troubles de comorbidité, et l'impuissance manifeste des intervenants auprès de cette nouvelle clientèle en centre de traitement, permettent de bien cerner la raison d'être du nouveau programme. La description du programme nous renseigne sur ces objectifs de départ et son analyse nous indique le degré de réalisation de ces objectifs. Cette étude nous a permis de répondre à notre question de départ que nous formulons comme suit : est-ce que les finissants du programme de 2e cycle en toxicomanie ont un meilleur savoir, savoir - être et savoir - faire pratiques, que les autres intervenants à l'égard de la nouvelle clientèle toxicomane ?

Une étude quasi-expérimentale de type rétrospective nous a ainsi permis de valider nos hypothèses. Notre groupe expérimental est constitué de 22 finissants du programme de 2e cycle en toxicomanie, alors que notre groupe contrôle est représenté par 226 intervenants en toxicomanie. Ces derniers travaillent dans différents centres de traitement, mais sans avoir suivi le programme en question. Le même questionnaire fut remis aux participants des deux groupes. Ce qui nous a permis de recueillir des renseignements sur des sujets spécifiques, et de manière rétrospective.

L'analyse statistique des données permet de confirmer qu'il y a quelquefois une différence hautement significative entre les deux groupes, surtout lors d'interventions auprès de la clientèle ayant des troubles de comorbidité. Ainsi, les participants du groupe expérimental excelleraient mieux que ceux du groupe contrôle dans leur pratique professionnelle en termes de savoir, savoir - être et savoir - faire, face à la nouvelle clientèle toxicomane. Nos résultats démontrent clairement l'efficacité du nouveau programme de deuxième cycle en toxicomanie offert par l'Université de Sherbrooke.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Informations complémentaires: Par Chrystian Rousselle ; [sous la direction du professeur Richard Marceau] Comprend des références bibliographiques. Publié aussi en version imprimée. Titre de l’écran-titre (visionné le 17 décembre 2015)
Mots-clés libres: Évaluation des effets; programme universitaire; toxicomanie; trouble de comorbidité
Déposé par: Mme Maureen Bannon
Date de dépôt: 24 mars 2016 15:28
Dernière modification: 24 mars 2016 15:29
URI: http://espace.enap.ca/id/eprint/58

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt