Dépôt numérique - propulsé par les bibliothèques
RECHERCHER

Impacts des projets de service sur la mobilisation des individus travaillant dans les municipalités : Blainville, Loretteville et St-Hilaire

Dionne, Marie-France (1995). Impacts des projets de service sur la mobilisation des individus travaillant dans les municipalités : Blainville, Loretteville et St-Hilaire. Mémoire. École nationale d'administration publique, 118 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans le cadre de ce mémoire, nous avions comme objectif de vérifier si le projet de service était une voie efficace pour obtenir une gestion des ressources humaines plus mobilisante pour les employés. Nous avons tenté de répondre à deux questions: d'abord nous voulions savoir comment les gestionnaires avaient procédé pour concrétiser leur projet de service. Deuxièmement, nous voulions savoir si leur démarche avait bel et bien eu des effets positifs sur la mobilisation de leurs employés.

Un projet de service est un outil de mobilisation des employés. Il sert d'abord à identifier la mission, les valeurs, les objectifs et les stratégies que l'organisation entend poursuivre dans l'avenir. Dans la pratique, la stratégie de changement du projet de service s'inscrit dans un mouvement de responsabilisation et de participation de tous les acteurs face au développement de l'organisation. La recherche d'une meilleure efficacité, d'un meilleur climat de travail, de services plus de qualité et mieux adapté aux besoins du client et une meilleure adaptation à l'environnement sont habituellement les principales raisons qui poussent les organisations à ce munir d'un projet de service.

La mobilisation est l'élément-clé du projet de service, le moteur des changements à venir. Selon la philosophie du projet de service, sans la mobilisation des employés, les efforts déployés pour améliorer l'organisation risquent de demeurer vains. On définit l'action de mobiliser comme étant l'action «de mettre sur pied de guerre les forces militaires d'un pays; adapter la structure de son économie et de son administration aux nécessités du temps de guerre.» Donc, si le projet de service et la mobilisation qu'il propose n'ont rien de militaire ou de guerrier, ils font cependant référence aux idées de rassemblement des forces face aux stress de l'environnement et aux disfonctionnements internes de l'organisation et de révision des façons de faire de l'administration.

La littérature consultée sur la mobilisation regroupait presque toujours à peu près les mêmes prérequis ou indicateurs à la mobilisation, soit l'existence d'un projet élaboré en des termes claires, la participation de tous les employés à la réalisation de ce projet, la reconnaissance et la valorisation des employés, le consensus autour de la stratégie de changement, l'implication des chefs et l'amélioration du climat de travail. Nous avons donc tenté dans cette recherche de vérifier si ces indicateurs étaient présents et s'ils avaient eu des effets positifs sur la mobilisation des employés.

Pour réaliser cette étude exploratoire, nous avons opté pour la stratégie de recherche qu'est l'étude de cas descriptive. Trois cas portant sur trois municipalités ont été élaborés, soit St-Hilaire, Blainville et Loretteville. La collecte des informations s'est fait en trois temps. Chaque étude de cas a fait l'objet d'une analyse de contenu de la documentation recueillie dans chacune des trois municipalités. Nous avons poursuivi notre collecte d'information grâce à des entrevues semi-structurées accordées au directeur général de chacune des villes. Enfin, nous avons, dans deux municipalités, soit à Blaiville et à Loretteville, distribué un questionnaire aux employés pour connaître leur avis sur le projet de service et leur mobilisation au sein de l'organisation.

D'abord dans le cas de St-Hilaire, l'élaboration du projet n'étant pas terminée, nous n'avons pu que décrire les premières étapes du projet sans avoir l'opinion des employés sur le projet et leur mobilisation. Dans le cas de Loretteville, nous avons vu qu'il était beaucoup trop tôt pour nous prononcer sur l'effet du projet sur la mobilisation des employés. Malgré les résistances des employés face aux changements annoncés par le projet, l'entente comporte les éléments théoriques nécessaires à l'atteinte d'une meilleure mobilisation. Seul le temps pourra nous dire si ces indicateurs ont pu vaincre les résistances En ce qui concerne Blainville, la mobilisation des employés a connu des améliorations notables sans toutefois faire l'unanimité chez tous les employés. Cependant, la majorité d'entre eux ont perçu des améliorations auprès de tous les indicateurs à la mobilisation ce qui nous porte à croire que leur projet a amélioré la mobilisation des employés.

Cette recherche, nous n'avons pu déterminer avec certitude si le projet de service améliorait bel et bien la mobilisation des employés. Toutefois, il nous renseigne et fait le point sur l'état actuel des projets de service dans trois municipalités québécoises.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Informations complémentaires: Par Marie-France Dionne ; [sous la direction du professeur Paul Tessier] Comprend des références bibliographiques. Publié aussi en version imprimée. Titre de l'écran-titre (visionné le 16 décembre 2015)
Mots-clés libres: Gestion des ressources humaines; municipalités; Employés municipaux; Blainville; Loretteville; St-Hilaire
Déposé par: Mme Maureen Bannon
Date de dépôt: 29 mars 2016 17:32
Dernière modification: 29 mars 2016 17:32
URI: http://espace.enap.ca/id/eprint/45

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt