Dépôt numérique - propulsé par les bibliothèques
RECHERCHER

Évaluation du programme d'aide financière aux manifestations culturelles de la jeune relève amateur, du Ministère du Loisir, de la Chasse et de la Pêche

Côté, Simon (1994). Évaluation du programme d'aide financière aux manifestations culturelles de la jeune relève amateur, du Ministère du Loisir, de la Chasse et de la Pêche. Mémoire. École nationale d'administration publique, 91 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

En 1990, le ministère du Loisir, de la Chasse et de la Pêche (MLCP) met en place le «Programme d'aide financière aux manifestations culturelles de la jeune relève amateur». Ce programme triennal, dont le financement annuel est réparti entre trois volets, est axé sur le développement du loisir culturel chez les jeunes.

L’objet de cette étude est d’évaluer ce programme en fonction des impacts de chacun de ses volets. Elle vise également à permettre une meilleure connaissance de la raison d'être sous-jacente à une telle intervention.

La théorie de l'évaluation de programmes constitue le cadre théorique utilisé. Suite à une revue littéraire sur l'économie de la Culture, la méthode d'évaluation de Marceau, Simard et Otis, rapportée dans Parenteau (1992, chap. 21-22), a été appliquée. Comme stratégie de mesure d'impact, nous nous sommes servis de modèles quasi expérimentaux et de modèles à contrôles statistiques avec enquête par questionnaire.

La revue littéraire et l'étude de la raison d'être ont permis de déterminer que le «Programme d'aide financière aux manifestations culturelles de la jeune relève amateur» a comme raison d'être, de permettre à un plus grand nombre de jeunes de participer à des activités culturelles, dans le but d'augmenter leur consommation de biens culturels lorsqu'ils seront devenus adultes. Nous analysons cette constatation et nous en tirons des recommandations.

Finalement, l'évaluation ne démontre pas qu'il y a une relation entre la subvention du MLCP et les cibles d'intervention du programme, alors que les subventions privées et le budget publicitaire ont un impact sur les variables cibles. Notons finalement, que les manifestations recevant le plus de subventions gouvernementales obtiennent en général moins d'heures/participant que les autres.

Suite à l'analyse de ces résultats, nous suggérons de modifier ce programme et émettons plusieurs recommandations visant à clarifier les objectifs, à bonifier les moyens d'intervention ainsi qu'à faciliter l'atteinte des résultats.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Informations complémentaires: Par Simon Côté ; [sous la direction du professeur Richard Marceau] Comprend des références bibliographiques. Publié aussi en version imprimée. Titre de l'écran-titre (visionné le 15 décembre 2015)
Mots-clés libres: Évaluation de programme; loisir; culture; jeunesse
Déposé par: Mme Maureen Bannon
Date de dépôt: 31 mars 2016 13:00
Dernière modification: 31 mars 2016 13:00
URI: http://espace.enap.ca/id/eprint/39

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt