Dépôt numérique - propulsé par les bibliothèques
RECHERCHER

Développer les capacités locales ou faire survivre le régime? : l'approche bureaucratique pour comprendre les organisations humanitaires

Audet, François (2014). Développer les capacités locales ou faire survivre le régime? : l'approche bureaucratique pour comprendre les organisations humanitaires. Thèse. École nationale d'administration publique, 339 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette recherche se penche sur la manière dont les organisations humanitaires envisagent le renforcement des capacités de leurs partenaires locaux. Elle explore les processus de décision des organisations afin de comprendre les facteurs qui influencent les dirigeants. En utilisant le modèle bureaucratique d’Allison et Zelikow, il s’agit notamment de préciser que l’attitude des organisations humanitaires à l’égard du renforcement des capacités locales est déterminée par la conjonction de leurs intérêts de survie, leurs processus bureaucratiques et les compromis politiques qu’elles doivent faire. À travers cette grille d’analyse, cette recherche démontre que ce renforcement se fait non pas de la simple volonté des bureaucraties humanitaires, mais seulement si celles-ci sont obligées de le faire, soit parce que leur statut l’impose, soit par les pressions coercitives de leurs bailleurs de fonds. Ce comportement se façonne selon les contextes dans lesquels elles œuvrent et sous la pression induite de leur survie.

Cette recherche a également mis en exergue les tensions bureaucratiques internes. D’une part, l’utilité fonctionnaliste de ces organisations leur procure un rôle d’intérêt public de livraison de service social et de redistribution de la richesse. D’autre part, ces organisations sont privées et motivées par des considérations d’entrepreneur stratégique, ce qui génère des questionnements quant à leur indépendance face aux autorités et politiques publiques et à l’impossibilité d’harmoniser leur mission avec leur modèle de gestion. Les organisations humanitaires sont donc constamment dans le dilemme entre « ce qu’elles doivent faire » et « ce qu’elles espèrent faire » pour réaliser leur mission, tout en assurant leur survie.

Type de document: Thèse (Thèse)
Informations complémentaires: Par François Audet ; [sous la direction du professeur Stéphane Roussel] Comprend des références bibliographiques. Publié aussi en version imprimée. Titre de l'écran-titre (visionné le 15 décembre 2015)
Mots-clés libres: Organisations humanitaires; survie institutionnelle; comportement bureaucratique; renforcement des capacités locales
Déposé par: Mme Maureen Bannon
Date de dépôt: 02 févr. 2016 20:42
Dernière modification: 02 févr. 2016 21:32
URI: http://espace.enap.ca/id/eprint/32

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt