Dépôt numérique - propulsé par les bibliothèques
RECHERCHER

La sécurité civile en transformation : analyse comparative de la conception et de la mise en œuvre de la résilience face aux désastres

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Normandin, Julie-Maude (2019). La sécurité civile en transformation : analyse comparative de la conception et de la mise en œuvre de la résilience face aux désastres. Thèse. École nationale d'administration publique, 526 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (17MB) | Prévisualisation

Résumé

Face à l’augmentation du nombre de désastres et de leurs conséquences, la résilience s’est imposée dans les politiques publiques comme la solution pour résoudre ce problème. Dans les écrits scientifiques, les définitions de ce concept varient grandement quant à l’horizon temporel de la résilience, la sévérité de la perturbation à surmonter et le résultat à atteindre (Boin et van Eeten, 2013). Jusqu’à présent, peu d’études empiriques se sont intéressées au point de vue des acteurs responsables de l’application de ce concept dans les politiques de gestion des désastres. Dans ce contexte, cette thèse répond à la question suivante : comment le concept de résilience a-t-il été intégré à la gestion des désastres par les acteurs politiques et administratifs participants à la formulation et la mise en œuvre des politiques ?

Cette thèse repose sur analyse comparative de quatre études de cas sur la base de données qualitatives : le gouvernement fédéral (2003-2016), le gouvernement du Québec (20012016), les municipalités au Québec (2001-2016) et le réseau électrique au Québec (20032016). Pour ce faire, le cadre d’analyse développé se penche sur quatre dimensions. Premièrement, les politiques sont analysées en fonction des quatre phases de la gestion des désastres (la prévention, la préparation, l’intervention et le rétablissement) auxquelles sept fonctions de la résilience sont intégrées. Deuxièmement, l’analyse porte sur les facteurs cognitifs ayant influencé la formulation des politiques. Troisièmement, le cadre permet de réaliser une analyse des instruments de mise en œuvre des politiques basée sur une combinaison jumelant dans un seul modèle le cadre de NATO (Hood et Marguetts, 2007) et celui de l’action publique (Lascoumes et Le Galès, 2004). Finalement, les facteurs contextuels sont également considérés.

Les résultats de la thèse permettent de déterminer la coexistence de plusieurs objectifs de résilience au sein de chaque cas. Les modèles de résilience développés varient en fonction des rôles et des responsabilités des acteurs principaux, de la perception de ceux-ci quant à l’augmentation du nombre de sinistres et de leurs conséquences, des cultures préexistantes en matière de sécurité civile, des ressources disponibles ainsi que des facteurs contextuels de chaque cas (ex. : désastres récents). Sur la base de ces résultats, cinq modèles de résilience sont développés en s’appuyant sur les objectifs poursuivis par les acteurs et des instruments développés. Ces cinq modèles sont l’atténuation, l’adaptation, la capacité de faire face, le rétablissement rapide du niveau de service et le rétablissement de la communauté. En matière de mise en œuvre, l’analyse comparative démontre la stratégie de consolidation utilisée par les acteurs alors qu’ils ont d’abord consolidé les instruments déjà en place avant d’intensifier leurs actions dans d’autres secteurs d’intervention avec de nouveaux instruments. Enfin, la mise en œuvre repose sur des relations d’interdépendances entre les quatre cas qui affectent la résilience des communautés.

Cette thèse contribue aux écrits scientifiques sur le concept de résilience et l’analyse des politiques publiques. Pour les praticiens, cette thèse propose une modélisation de la résilience basée sur leurs logiques et leurs pratiques afin de favoriser leur appropriation du concept et favoriser une approche réflexive sur leurs pratiques.
Les limites de cette thèse sont présentées ainsi que les moyens utilisés pour y pallier. Les pistes de recherche futures reposent sur la réalisation d’études de cas similaires pour d’autres infrastructures essentielles, une analyse approfondie des raisons expliquant le peu d’intérêt pour la fonction d’apprentissage et une compréhension plus étroite des défis de l’intégration multiniveaux pour l’atténuation des risques.

Type de document: Thèse (Thèse)
Informations complémentaires: Par Julie-Maude Normandin, sous la direction du professeure Marie-Christine Therrien. Comprend des références bibliographiques. Titre de l'écran-titre(visionné le 23 septembre 2019).
Mots-clés libres: résilience; gestion des désastres; sécurité civile; politique de gestion des risques; analyse de politique publique; analyse comparative
Déposé par: Yves Brillon
Date de dépôt: 15 janv. 2020 19:02
Dernière modification: 15 janv. 2020 19:02
URI: http://espace.enap.ca/id/eprint/185

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt