Dépôt numérique - propulsé par les bibliothèques
RECHERCHER

Portrait de l'évolution de la gestion des risques dans les ministères et les organisations publiques au Québec - 2005 à 2013

Ladouceur, Benoit (2015). Portrait de l'évolution de la gestion des risques dans les ministères et les organisations publiques au Québec - 2005 à 2013. Mémoire. École nationale d'administration publique, 156 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

La gestion des risques est présentée dans la littérature comme un processus qui devrait avoir un impact positif sur la performance des organisations publiques. Contrairement à d’autres programmes de gestion de la performance comme les défunts PART aux États-Unis et CPA en Angleterre, il n’y a pas d’évaluation de programme ou d’agence qui soit prévue dans la Loi sur l’administration publique (LAP). Cet exercice fut réalisé sur la base des réponses au questionnaire sur l’application de la LAP du Secrétariat du Conseil du trésor, qui est rempli annuellement par les ministères et les organismes sujets à la loi. La période à l’étude porte de 2004 à 2013. Le questionnaire de mise en œuvre fait le suivi d’utilisation d’outils de gestion de manière annuelle et transversale, et non des résultats obtenus par la mise en œuvre desdits outils. L’implantation d’une démarche intégrée de gestion des risques, les ressources affectées au processus, les outils employés, la vérification interne, les champs d’activités et la planification stratégique sont les thèmes qui sont abordés dans ce mémoire. Le présent mémoire vise à dresser un portrait longitudinal des processus de gestion des risques employés par les ministères et les organismes qui composent le Gouvernement du Québec. Les résultats tendent à démontrer que la gestion des risques est graduellement adoptée par les organisations publiques et que le niveau global de la maturité du processus est à la hausse. Certaines contingences comme le type d’organisation ou la présence d’un responsable viennent influencer l’adoption d’un processus de gestion des risques. Ainsi, les grandes organisations adoptent souvent la gestion des risques de manière plus rapide et les organisations dédiant des ressources ou imputant la responsabilité du processus à quelqu’un voient une augmentation de la présence d’outils encadrant la gestion des risques.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Informations complémentaires: Présenté par Benoit Ladouceur ; [sous la direction du professeur Étienne Charbonneau] Comprend des références bibliographiques. Publié aussi en version imprimée. Titre de la page de titre de la ressource électronique (visionné le 25 janvier 2016)
Mots-clés libres: Gestion des risques; planification stratégique; Gouvernement du Québec; Loi sur l'administration publique
Déposé par: Mme Maureen Bannon
Date de dépôt: 01 mars 2016 19:58
Dernière modification: 01 mars 2016 19:58
URI: http://espace.enap.ca/id/eprint/120

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt